3 thoughts on “Les glands, un chemin vers l’autonomie alimentaire!

  1. Bonjour,
    Sujet très très intéressant. Par contre je me dis que le lessivage des tanins a l’eau chaude consomme beaucoup d’énergie vu le nombre de lavages. Ce qui m’amène à deux questions. Combien de temps faut-il compter pour un lavage à l’eau courante ? La lacto fermentation permet-elle le même usage des glands et le goût en est-il changé ?
    Merci d’avance pour les réponses et un grand merci pour cette présentation.
    Virginie.

    1. Bonjour Virginie, effectivement le lessivage à chaud est plus énergivore, et à froid une info qui circule dans les bouquins est une dizaine de jours dans l’eau courante d’une rivière, de mon expérience avec des glands assez tanniques, c’est plutôt plusieurs semaines de trempage / germination dans un fût de stockage alimentaire. La lacto permet le même usage des glands mais je conseille de bien les rincer car ils ont un goût un peu salé. Je n’ai pas testé la recette du steak de gland avec les glands lactofermentés, ce sera pour cette année…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 2 =