Sur les rives du Lot, Thierry collectionne et reproduit quelques 600 variétés de figuiers ! Ainsi que plusieurs variétés anciennes de fruitiers, le tout en bio et en travaillant selon la méthode traditionnelle des joualles agroforestières. À “Figues du Monde”, Thierry pratique également la gemmothérapie à partir des bourgeons de plusieurs plantes, telles que le cassis ou le romarin. Le plus beau, c’est que j’ai découvert que ses Figues du Monde se trouvent à quelques km seulement de la terre de mes ancêtres. Récit d’une rencontre !

600 variétés de figuiers à Figues du Monde
Thierry dans sa pépinière aux 600 variétés de figuiers

Comment identifier les variétés de figuiers ?

Chaque fin d’été, je profite goulûment des différentes figues du village, sans pouvoir y mettre un nom. Récemment, j’ai pris les choses en main ! J’ai fait le tour de mon village pour prélever les feuilles de chaque figuier en vue d’en faire un herbier, et peut-être de les identifier. Pour cela, j’ai placé chaque feuille prélevée entre deux cartons afin de l’aplanir et de la faire sécher.

Et c’est à ce moment là que j’ai appris l’existence d’une pépinière de figuiers à seulement quelques km de chez moi ! J’ai pris mon herbier et je suis partie à la rencontre de Thierry et de ses « Figues du monde ».

En fait, il est difficile d’identifier un figuier seulement à partir de sa feuille. Il vaut mieux examiner également le fruit séché et éventuellement le bourgeon. Sur le blog de « Figues du Monde », il y a des conseils d’identification ainsi que des documents de référence. Par ailleurs, il est préférable de prélever les toutes jeunes feuilles qui sont bien mieux découpées que les grosses feuilles, et donc plus faciles à identifier.

La pépinière avec plus de 600 variétés de figuiers

Une atmosphère chaude et humide règne dans la serre aux figuiers. Thierry m’apprend que le figuier est un arbre plutôt tropical à la base. Il aime les terres chaudes et peut fournir 3 ou 4 séries de fruits dans une année qui n’est pas interrompue par un hiver froid !

Ce que l’on appelle les figues fleurs, qui arrivent à la fin du printemps ou au début de l’été, sont en fait les figues qui ont commencé à se développer en fin d’été, et dont l’hiver a interrompu le développement. Ce dernier reprendra dès la réapparition des premières chaleurs !

Certaines variétés sont très rustiques (comme la campanière), d’autres sont particulièrement prisées pour leur goût. Il y a des variétés précoces et des variétés tardives. J’apprends que les figues du Lot ne sont pas parmi les plus goûteuses. Et dire que je me régale quand même chaque fin d’été, qu’est-ce que ça doit être bon ailleurs !

Les variétés de figuiers du Figues du Monde sont soigneusement étiquetées
Les figuiers sont soigneusement étiquetés

Comment reproduire un figuier ?

Dans nos régions, les figuiers reproduits par semis sont le plus souvent stériles, ils ne donnent pas de fruits. Le plus sûr est d’utiliser le bouturage ou le marcottage afin de reproduire le figuier à l’identique !

Le bouturage et le marcottage sont très simples à effectuer. Le marcottage présente aussi l’avantage de pouvoir multiplier un figuier sur la longueur afin de former une haie, sans se fatiguer. Pendant le printemps ou l’été, on penche une branche pour la mettre une partie dans la terre, on pose un poids dessus et on attend que des racines se développent. Et voilà un nouvel arbre, que l’on peut laisser sur place ou déplacer où bon nous semble !

Il y a plus de chance de réussite avec un marcottage directement dans la terre plutôt qu’avec un marcottage aérien. Quant aux boutures, elles nécessitent des conditions chaudes et humides pour bien prendre, on préférera donc réaliser une bouture à l’étouffée.

gemmothérapie cassis
Les petits figuiers grandissent à côté des pieds de cassis

La culture en joualles

Chez lui, Thierry cultive selon le modèle traditionnel de joualle, ou agroforesterie. C’est-à-dire que les arbres fruitiers sont cultivés en rangées (idéalement orientées Nord – Sud), et qu’entre chaque rangée on place les cultures plus petites, comme les légumes annuels ou les petits fruits tels que cassis ou framboise. Ainsi, des interactions bénéfiques s’installent à plusieurs niveaux entre les différents types de culture : interactions racinaires, jeux d’ombre et de lumière, arrivée de la faune auxiliaire, etc.

Joualle agroforestière
Une joualle agroforestière avec des figuiers. Photo issue du blog de Figues du Monde. J’étais tellement enthousiasmée que je n’ai pas pensé à prendre de photo moi-même!

Comme la plantation se trouve au bord du Lot, la terre est très limoneuse, ce qui est pratique pour permettre aux racines de bien se développer. Et avec la rivière à côté, c’est très facile d’arroser !

Contrairement à ce que je pensais, le figuier est un arbre qui a besoin de beaucoup d’eau, et également de pas mal d’engrais. Ainsi, il faut veiller à l’arroser régulièrement, à lui apporter un bon compost, du fumier riche en azote et du paillage. Souvent, les figuiers se trouvent devant des murs exposés au sud, et dans un endroit relativement humide (par exemple sur des rochers calcaires qui suintent en permanence).

Augmenter la diversité des variétés

Dans une perspective de planter une forêt comestible, je trouve intéressant d’augmenter la diversité des variétés de chaque fruit. Ainsi, l’écosystème sera plus résistant, et si des aléas météorologiques perturbent la récolte des variétés les plus précoces, on peut se rattraper avec les plus tardives, et inversement!

Je repars donc de la pépinière avec 7 variétés de figuiers : Condé, Bourjassote, Ronde de Bordeaux, Cul noir, Castagnat, Eaubonne, Morena Blanca.

Thierry vend ses figuiers via son site sous plusieurs formes : figuiers de 1 an, 2 ans, 3 ans, en pot ou racines nues. Il participe également à quelques foires aux plantes, où on peut aussi déguster ses figues séchées. Vous pourrez retrouver toutes les informations sur :

7 variétés de figuiers
Mes 7 variétés de figuiers : Condé, Bourjassote, Ronde de Bordeaux, Cul noir, Castagnat, Eaubonne, Morena Blanca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 1 =